Les diaporamas scientifiques du club des Minisciens

 

Voici le déroulé de nos séances, puis, en bas de page, nos cinq diaporamas.

1- Le projet :

A.P.C. (Aide pédagogique complémentaire) : B2i (brevet informatique et internet)
En mai et juin 2015, chaque vendredi après-midi, des élèves « invités et volontaires » de CE1 et CE2 ont appris à réaliser des diaporamas.

L’enjeu était de réaliser un jeu ou un tour de magie et de montrer qu’il ne s’agissait pas de magie mais de propriétés scientifiques.  Les réalisations ont été faites à la manière de Tomtit, auteur de tours et expériences scientifiques spectaculaires, découvert par bonheur chez un bouquiniste. Nous possédons le tome 2, le tome 1 est en libre accès sur Gallica ICI.
Si vous voulez en savoir plus sur Tomtit, cliquez ICI.

L’apprentissage visé était de savoir réaliser un diaporama de A à Z :
– collecter des données
– traitement de texte
– insérer des images
– utiliser la Présentation Open Document « odp »
– enregistrer la narration
– intégrer des animations (pas eu le temps)
– vivre une réelle expérience de création multimédia

Le club des Minisciens est né d’une dynamique coopérative :
La philosophie de ce projet est la « pédagogie coopérative ». Elle place l’élève au centre de ses apprentissages, considère que l’apprentissage se fait en coopérant et que coopérer fait apprendre. C’est une pédagogie de projet individuel ou de groupe, qui se réalise avec l’aide de ses pairs ou de l’enseignant. Cette démarche nécessite d’intégrer de nombreuses règles sans lesquelles la liberté, l’entraide, l’estime de soi et des autres seraient absentes alors qu’elles sont le moteur-même de la pédagogie coopérative.
- Définition de la pédagogie coopérative dans Wikipedia : cliquez ICI.
- En savoir plus sur l’O.C.C.E. (Office Central de Coopération des Écoles) : cliquez  ICI.
Cette effervescence positive et valorisante a soudé le groupe qui s’est tout naturellement choisi un nom : « les Minisciens« , ou autrement dit, les « Petits scientifiques de Trévérien ».

 

2- La trame de travail :

But :  Utiliser des propriétés scientifiques pour fabriquer des jeux ou des tours de magie et les présenter dans un diaporama

Séance n°1
Quand on fait des sciences, qu’est-ce qu’on fait ?
– Relevé des représentations
– Définition du groupe
– Rappel : La méthode scientifique est une démarche de travail en 5 étapes :
1. Le but
2. Les hypothèses
3. L’expérimentation
4. Les résultats
5. Les explications

Présentation des expériences possibles en s’inspirant du travail de Tomtit :
L’œuf argenté TomTit page 77 (Larousse 1906)
Le duel impossible TomTit page 43 (Larousse 1906)
Le moteur stéarique TomTit page 11 (Larousse 1906)
L’hélice parachute TomTit page 189 (Larousse 1906)
La mélagraphie TomTit page 239 (Larousse 1906)
La danseuse de corde TomTit page 169 (Larousse 1906)
Le clown culbuteur TomTit page 199 (Larousse 1906)

Choix individuel et regroupement par binômes
Lister le matériel à apporter

Séance n°2
Expérimentations (tout le monde n’a pas son matériel, mais cela permet de s’entraider pour les 1ers essais)
Créer son fichier  » Présentation Open Document » :
– comment ça marche ? (modèles en direct au vidéo projecteur)
– préparer la page de titre (texte, image, mise en page)

Séance n°3
Suite des constructions
Premières photos
Explications
Vérification des explications
Comment améliorer les performances ?

Séance n°4
Refaire les montages :
  Vérification : pouvoir obtenir le même résultat une nouvelle fois, voire indéfiniment (Noter la nécessité de faire l’expérience dans les mêmes conditions).
Cette vérification va permettre de prendre des photos de toutes les étapes et d’écrire (sur  papier) le déroulement de la mise en place de l’expérience pour pouvoir taper le texte du diaporama lors de la séance suivante.
Attention à ne pas oublier de photos, sinon, il faudra refaire le montage !

Séance n° 5
Rédaction du diaporama :
– titre – auteurs – sources – illustration
– présentation du « problème » (non fait)
– liste du matériel et éventuellement des conditions extérieures
– étapes de la fabrication
– nouvelles photos
– conclusion
– comment améliorer les performances (nouveau but, nouvelle expérience, nouvelle conclusion)
– mot de la fin : « Ce n’est pas de la magie… »

Séance n°6
Terminer la rédaction des diaporamas
Visionner collectivement sur grand écran et noter les améliorations à apporter
Retoucher les diaporamas
Réfléchir de nouveau à notre première définition  du travail des scientifiques
Enregistrer les diaporamas sous forme de vidéos (pas le temps par les élèves)
Intégrer les vidéos au site internet de l’école (enseignante)

Diffusion à prévoir :
– sur le site de l’école
– auprès des élèves de la classe

 Évaluation du projet :
– C’est un projet personnel, que j’avais le désir de réaliser  : oui / non
– J’ai aidé les autres : oui / non
– J’ai reçu de l’aide : oui / non
– J’ai participé à des discussions ou des questionnements : oui / non
– J’ai appris : …
– Je suis satisfait/ non satisfait  du résultat parce que : …

 Évaluation des compétences numériques :
– Je sais ouvrir et créer un fichier ODP de plusieurs pages : oui / non
– Je sais ouvrir un cadre de texte, rédiger et taper un texte prescriptif et le mettre en page : oui / non
– Je sais photographier, récupérer mes photos sur une clé USB, créer un dossier de Photos et utiliser ces photos dans mon diaporama : oui / non
– Je sais organiser les pages d’un diaporama : oui / non
– Je sais qu’il faut donner l’origine de mes sources : oui / non

3- Nos diaporamas :

1- Le moteur stéarique de Paul et Simon :
+ une petite vidéo : ICI

 

2- La mélagraphie de Léanne et Manon :

3- L’hélice-parachute de Laura et Elophe :

 

4- Le duel impossible d’Elouan et Tao :

 

5- L’œuf argenté d’Antoine et Nathan :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>